Analyse des directives alimentaires des dix plus grandes villes de Suisse

Greenpeace Suisse a analysé les directives alimentaires des dix principales villes suisses. Il en ressort que, malgré le fait qu’en Suisse les produits animaux soient responsable de façon disproportionnée des dégâts environnementaux liés à l’alimentation, leur utilisation dans la préparation de repas dans les restaurants du personnel, les établissements de formation et les institutions sociales n’est pratiquement pas thématisée. Seule Berne dispose à ce sujet de directives exemplaires, elles ne s’appliquenttoutefois qu’aux structures d’accueil extra familiales.

 

Télécharger (PDF)